Solstice d’été : le 21 juin 2015 une journée évènementielle

Ce dimanche correspond à la journée du 21 juin 2015, et c’est le solstice d’été correspondant à la journée où le soleil est le plus présent de l’année. À l’inverse de l’équinoxe qui correspond à la journée la plus courte.

Solstice d’été pour plusieurs fêtes

La particularité pour le solstice d’été de cette année, c’est que le 21 juin tombe un dimanche, et un évènement festif est venu se rajouter aux autres traditionnelles festivités. En effet, le 21 juin est communément associé en premier au début de l’été, synonyme de vacances, plages, maillots de bain ; ensuite, il correspond à la journée la plus longue de l’année, et on parle cette année que le solstice de l’été sera référencé en France vers 16h38, et à ce moment précis le soleil enverra ses rayons à notre planète sous l’angle le plus incliné (on parle de la journée où notre ombre est la plus petite !). Enfin et fait exceptionnel c’est que ce 21 juin correspond à la fameuse fête des Pères.

Journée longue … où ?

Ce 21 juin est fêté de différentes manières selon les pays. En France et dans plusieurs autres pays européens et méditerranéens, on célèbre la fête de la musique. Tout au long de cette journée et jusque tard dans la nuit les rues sont inondées de groupes musicaux amateurs comme professionnels. En Chine par exemple, on fête le 21 juin en mangeant du chien, plusieurs milliers de ces pauvres petites bêtes sont sacrifiées. Enfin au Groenland pays situé à l’extrémité nord et au-dessus du pole arctique, le 21 juin est une fête nationale.

En définitive, cette journée n’a pas la même longueur dans tous les pays. Plus on va vers le nord et plus la journée est longue, l’apogée est atteint à l’extrémité du pôle Nord où le soleil ne se couche pas, et où on parle souvent de « soleil de minuit ». Google n’a pas oublié ce solstice d’été avec un doodle plein de glaces et Esquimaux fondants, une référence aux journées chaudes de l’été. Bonne fête à tous les papas de ce monde !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPhilae : 19 minutes d’échange avec la Terre
Article suivantGoogle met hors jeu le « revenge porn »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here