Encore une autre solution de paiement mobile : G-Pay de LG

Il y a déjà Apple Pay, Android Pay, Samsung Pay, sans oublier Orange Cash et tous les autres systèmes de paiement mobile. À cette longue liste, il faut encore ajouter G-Pay, la solution de LG.

Bien que les solutions de paiement mobile ne séduisent pas encore véritablement les utilisateurs, en tout cas en France, cela ne démotive surtout pas les entreprises de proposer des solutions. Elles sont d’ailleurs déjà nombreuses : Apple Pay, Android Pay, Samsung Pay, Orange Cash, etc…

Avec des poids lourds tels qu’Apple, Google et Samsung, la place pour les autres semble particulièrement mince. Cela ne les décourage d’ailleurs pas. En effet, LG compte aussi se lancer sur ce marché.

Une solution G-Pay de LG ?

Selon le quotidien The Korea Times, le constructeur LG proposera sa propre solution de paiement mobile avant la fin de l’année, uniquement en Corée du Sud. L’entreprise aurait déjà le soutien de plusieurs banques et fournisseurs de cartes bancaires. Il s’agit notamment de Shinhan Card et KB Kookmin Card, les deux plus importants fournisseurs de cartes de Corée du Sud.

« Nous allons signer un accord avec certaines des principales sociétés de cartes du pays avant de lancer officiellement notre plate-forme de paiement mobile », a déclaré un porte-parole au journal.

Pour le reste, on ne sait pratiquement rien pour le moment, à commencer par le nom de ce service. Va-t-il s’agir de LG Pay à l’instar des noms tels qu’Apple Pay ou Samsung Pay, ou plutôt G-Pay qui refléterait plus le système de nomenclature de LG ?

La stratégie prévue pour cette solution de paiement mobile est d’ailleurs tout aussi opaque pour le moment, ce qui implique également un lourd voile sur la technologie utilisée.

Si LG peut compter sur le fait que les solutions Apple Pay et Android Pay ne sont pas encore très présentes en Asie, la solution AliPay d’Alibaba est, elle, très locale.

Croyez-vous à une solution de paiement mobile de LG ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec Fundraisers, Facebook veut collecter des fonds pour les associations caritatives
Article suivantRéalité virtuelle : être dans la peau d’un bébé dinosaure, c’est possible grâce à « Back to Dinosaur Island »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here