Sonavation : plus besoin de bouton Home pour le lecteur d’empreintes digitales

Les lecteurs d’empreintes digitales n’auront bientôt plus à se cacher sous le bouton Home de nos smartphones. La société Sonavation a mis au point un système à ultrasons qui fonctionne même sous l’écran.

La société Sonavation pourrait bien condamner le bouton Home. Alors que son utilité principale se résumait de plus en plus à la lecture d’empreintes digitales, le procédé mis au point par cette entreprise rend son utilité caduque.

Concrètement, Sonavation a mis au point un lecteur d’empreintes par ultrasons qui fonctionne même derrière une dalle Gorilla, ce qui signifie qu’il pourrait se placer derrière l’écran de nos smartphones.

Pour capter les creux et plis de nos doigts, le système de Sonavation utilise les ultrasons, même si la peau est humide ou huileuse, ce qui n’est pas sans rappeler le système SnapDragon Sense ID de Qualcomm.

La solution de Sonavation relance par ailleurs une rumeur du futur iPhone 6S, En effet, il a été évoqué que le prochain smartphone d’Apple pourrait arriver sans bouton Home, mais toujours avec un lecteur d’empreintes digitales… donc un capteur biométrique placé dans ou derrière l’écran.

Est-ce que le système de Sonavation a un avenir concret ? L’avenir nous le dira. À vue de nez, pouvoir se passer du bouton Home pourrait être une bonne chose question place. Dès lors, pourquoi se priver de cette technologie ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDécouverte d’un Coran pratiquement contemporain au prophète Mohammed
Article suivantAlzheimer : l’état cognitif se détériore deux fois plus rapidement chez les femmes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here