Sony : le Project Morpheus sera commercialisé en janvier prochain sous le nom de RealEyes

La branche Belge de Sony Computer a vendu la mèche. Le Project Morpheus sera commercialisé en janvier prochain sous le nom de RealEyes.

Le projet de réalité virtuelle de Sony est connu sous le nom de Project Morpheus. Jusqu’à présent, on ne savait rien au sujet de sa commercialisation. La branche Belge de Sony Computer semble avoir vendu la mèche avant l’heure.

En juin dernier, à l’occasion de l’E3, un document de Sony avait déjà fuité en évoquant le nom de RealEyes comme nom commercial pour le Project Morpheus. Cette appellation semble se confirmer suite à la fuite d’une fiche d’informations interne de la branche Belge de Sony Computer.

On apprend ainsi que le nom définitif du Project Morpheus serait bel et bien RealEyes.

Plus que cela, on apprend aussi que la commercialisation du casque RealEyes serait prévue à partir du 29 janvier 2016, au prix de 299,99 euros.

Il est bon de préciser que cette information n’est qu’une fuite et qu’elle n’est pas officielle. Il est donc nécessaire d’attendre l’annonce officielle pour être sûr et certain de tout cela.

Il est à rappeler aussi que l’on a récemment appris que le hardware du Project Morpheus est finalisé, mais qu’il faut encore du temps pour terminer le développement des jeux compatibles, la partie logicielle qui sera garante du succès ou pas de ce casque de réalité virtuelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHTC devrait présenter sa première montre connectée
Article suivantGoogle Express va tester la livraison de produits frais

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here