Sony : lourde perte = restructuration drastique

En raison de méventes synonymes de pertes financières, Sony a annoncé une restructuration drastique de ses activités, avec des licenciements et la cession de son activité PC.

Actuellement, Sony est au creux de la vague avec des résultats financiers mitigés. Malgré la mévente d’une partie de ses appareils électroniques grand public, le géant japonais a terminé dans le noir avec un bénéfice net de 11,17 milliards de yens (81 millions d’euros). Reconnaissant une phase difficile, Sony a décidé d’appliquer un plan drastique.

C’est ainsi que le géant de l’électronique a annoncé ce jeudi que 5 000 emplois passeront à la trappe, dont 3 500 à l’étranger. Par ailleurs, sa division PC, faute de rentabilité, sera cédée à un fonds d’investissement japonais.

Alors que cela faisait près de 20 ans que Sony était entré sur le marché des PC, la cession de sa division PC s’assimile à une sortie par la petite porte. La montée en puissance des tablettes numériques et des smartphones laminent le marché des PC, ce qui a précipité la chute des ventes au point que cette activité est depuis plusieurs mois déficitaire. Sony a donc décidé de la céder.

Alors que ces restructurations vont peser lourd sur le prochain exercice financier de Sony, une mauvaise nouvelle se profile déjà à l’horizon vu que la division des téléviseurs n’est également plus rentable. Étant le cœur de métier de la firme japonaise, cela pose un véritable casse-tête aux dirigeants du groupe. Si rien n’est pour le moment annoncé au sujet de ce secteur, l’épée de Damoclès semble pourtant déjà planer…

Sony cède son activité PC, prévoit une lourde perte et va supprimer 5.000 postes
Sony cède son activité PC, prévoit une lourde perte et va supprimer 5.000 postes

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité