Sony : mieux, mais pas suffisant

Même si Sony enregistre une progression régulière de ses ventes de smartphones, cela n’empêche le groupe de plonger dans les chiffres rouges.

Trimestre après trimestre, Sony enregistre une augmentation de ses ventes de smartphones. Bien que cela puisse s’apparenter à un succès commercial, la réalité est tout autre vu que le groupe japonais prévoit une perte nette de 1,66 milliard d’euros d’ici le mois de mars 2015, dont plus de 1,3 milliard serait liés à la division mobile.

De fait, la stratégie mobile de Sony semble avoir une sérieuse épine dans le pied vu que cette perte est tout simplement quatre fois supérieure aux premières attentes.

Noyé dans cette perte, les résultats plutôt encourageants, notamment enregistrés en Europe, ne sont qu’une goutte d’eau. Pour remédier à la situation, Sony annonce vouloir réduire le nombre de modèles de smartphones tout en procédant à certains ajustements stratégiques, comme à priori se focaliser sur le haut de gamme, notamment en misant sur le Xperia Z3, son nouveau fleuron.

Les arrivées de l’iPhone 6 et du Galaxy Note 4 risquent pourtant de rendre difficile la tâche de Sony.

La situation se complique pour Sony sur le marché des smartphones
La situation se complique pour Sony sur le marché des smartphones

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’iPhone 6 se déballe en vidéo
Article suivantRosetta – Philae : entre aubaine, risques et inconnues

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here