Sony se serre la ceinture du côté d’Ericsson

Sony annonce ce lundi la suppression de 1 000 emplois en Suède, sur son site de Lund hérité d’Ericsson.

C’est en 2012 que Sony avait racheté les 50% détenu par l’équipementier en télécoms suédoises Ericsson dans la société Sony-Ericsson. C’est comme cela que le géant japonais de l’électronique emploie 2 200 personnes, dont 400 consultants, sur son site de Lund, sud de la Suède.

Mis à mal par une abondante concurrence sur le marché des téléphones portables, Sony Mobile avait annoncé 1 000 suppressions d’emploi, un chiffre qui a été revu à la hausse à 2 200 personnes en février dernier. Ce lundi, la firme annonce que 1 000 postes de travail seront supprimés à Lund, sans communiquer de calendrier exact.

Lasse Årling, un porte-parole du syndicat des ingénieurs suédois (SI), a indiqué à l’AFP que Sony mobile a annoncé la nouvelle aux salariés ce lundi matin.

C’est en déclarant que « Nous allons planifier une réduction des effectifs d’au total 1 000 personnes, salariés et consultants compris » lors d’une conférence de presse que le directeur général de Sony Mobile, Bengt Arne Molin, a officialisé la nouvelle.

Alors que cette division de Sony a enregistré à elle seule une perte de 1,2 milliard de dollars au dernier trimestre 2014, son objectif est de réduire ses effectifs de 30%, pour tomber aux alentours de 5 000 salariés.

Dans ses propos, Arne Molin précise que le site de Lund resterait « très très important pour le groupe ».

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker