Sony : une SmartWatch 2 complémentaire à ses smartphones

Les analystes sont convaincus que l’avenir appartient aux appareils intelligents que l’on porte sur soi. Dans ce sens, Sony ne compte pas rester à la traine des autres poids lourds du secteur en proposant sa SmartWatch 2.

Sony ambitionne de devenir le numéro 3 des ventes d’appareils mobiles et, dans ce sens, tente de se bâtir un écosystème complet. C’est ainsi qu’outre sa gamme Xperia Z, Sony compte aussi jouer dans les accessoires connectés avec sa SmartWatch 2.

Depuis l’arrivée de la Galaxy Gear de Samsung, les montres connectées font le buzz. La SmartWatch 2 compte bien surfer sur cette vague en ne se voulant pas simplement un mini-téléphone au poignet, mais bel et bien un second écran pour tous les appareils sous Android 4.

Avec cette volonté d’extension, la SmartWatch 2 bourdonnera à chaque arrivée de SMS ou d’e-mail, ou pour une mise à jour des réseaux sociaux, ou lors d’un appel. Intelligente et connectée, la montre permet de répondre à tout cela, même si c’est le smartphone qui fait réellement le boulot.

Avec son autonomie de 3 ou 4 jours, son étanchéité et sa légèreté (48 grammes), la SmartWatch 2 bénéficie surtout de l’atout de pouvoir être compatible avec tous les appareils sous Android 4. Alors, pourquoi ne pas céder pour ce que les analystes considèrent comme l’avenir de la mobilité de demain ?

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentFacebook : plus de possibilités de se « cacher »
Article suivantRoaming : le data sans surcoût ça existe !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here