Sony vs. Microsoft : du match PS3 vs Xbox 360 à celui de la PS4 contre la Xbox One

Il n’est pas nouveau que Sony et Microsoft s’affrontent autour du marché des consoles de jeu. Cela avait commencé avec la PS3 et la Xbox 360, cela continue aujourd’hui avec la PS4 et la Xbox One.

Cela fait bientôt 10 ans que Sony et Microsoft s’affrontent autour du marché des consoles de jeu, depuis 2005/2006 et les sorties des PS3 et Xbox 360. Cette guerre des consoles de jeu va vivre un nouvel épisode ces jours avec la toute récente sotie de la nouvelle PlayStation 4 alors que la prochaine Xbox One est attendue pur ce vendredi.

Faisant donc partie du paysage des jeux vidéo, cette guerre vise bien évidement à séduire les gamers, mais aussi les développeurs. En effet, le vainqueur de cette guerre celui qui arrivera écouler le plus de produit, mais, pour cela, il faudra produire du contenu exclusif, ce qui est du ressort des programmeurs.

De fait, cette guerre est pour commencer une bataille technologique autour des composants, architectures, accessoires proposés, puis un conflit marketing pour séduire les acheteurs potentiels et finalement une quête de prestige pour proposer les meilleurs titres.

À l’heure actuelle, le seul élément qui pourrait faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre est le prix. De ce point vu uniquement, c’est la PlayStation qui part favori en étant proposée 100 dollars moins chers que la Xbox One. Mais maintenant, il faut surtout attendre les premiers verdicts des utilisateurs pour pouvoir déclarer que la guerre a vraiment débuté.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWinamp : sa fin est programmée pour le 20 décembre 2013
Article suivantInstagram : un bêta très limité pour Windows Phone 8

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here