Soyouz : en route pour passer une année à bord de l’ISS

Un astronaute américain et deux cosmonautes russes doivent passer une année dans l’espace. Un vaisseau Soyouz les a emmenés à bord de l’ISS.

C’est vendredi soir, de Baïkonour, qu’un vaisseau Soyouz a décollé avec à son bord un astronaute américain et deux cosmonautes russes : Scott Kelly, Guennadi Padalka et Mikhaïl Kornienko.
Après un vol sans problème de 5 heures 51 minutes, le Soyouz-TMA16M s’est amarré à la Station spatiale internationale (ISS) samedi matin à 01h33. Le sas a ensuite été ouvert à 3h15. Les trois nouveaux occupants de l’ISS ont ainsi pu rejoindre les trois membres actuels de la station.

La particularité de cette mission est que Mikhaïl Kornienko, 54 ans, et Scott Kelly, 51 ans, doivent rester 342 jours à bord de l’ISS, le plus séjour ininterrompue à bord de l’ISS depuis que celle-ci est capable d’accueillir des passagers, en l’an 2000. L’astronaute américain et le cosmonaute russe ont déjà tous deux accompli plusieurs missions spatiales, et passé environ six mois à bord de la station, la durée habituelle des missions.

La NASA explique que cette mission vise à « collecter des données biomédicales pour préparer les missions habitées de longue durée dans l’espace ». À la suite de cette mission, Scott Kelly deviendra l’Américain qui sera resté le plus longtemps dans l’espace sans discontinuité.

« J’espère que ce ne sera pas trop dur et que nous pourrons continuer à vivre et à travailler dans l’espace pendant des périodes plus longues », avait déclaré Scott Kelly, en janvier dernier.
« L’eau qui coule et dans laquelle on peut nager, et non pas sous forme de bulles flottant dans l’espace, est l’une des choses qui vont le plus manquer », avait pour sa part déclaré Mikhaïl Kornienko.

Ces deux hommes ne devraient toutefois pas battre le record du séjour le plus long dans l’espace. Il est détenu par le Russe Valeri Poliakov, il était resté 14 mois consécutifs à bord de la station spatiale Mir entre 1994 et 1995.

Il est à noter que Scott Kelly, Guennadi Padalka et Mikhaïl Kornienko ont rejoint le Russe Anton Shkaplerov, l’Italienne Samantha Cristoforetti et l’Américain Terry Virts à bord de l’ISS.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTrès haut débit mobile : Alcatel-Lucent décroche la Chine
Article suivantHeure d’été : est-ce que les avantages surpassent les inconvénients ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here