SpaceX : Elon Musk confirme le déploiement d’une constellation de satellites pour internet

Alors que le Wall Street Journal a déjà vendu la mèche au sujet d’un projet d’une constellation de satellites pour internet imaginée par Elon Musk, ce dernier vient de confirmer ce projet.

C’est la semaine dernière que le Wall Street Journal avait annoncé qu’Elon Musk, le cofondateur de PayPal et fondateur de SpaceX et Tesla, aurait pour projet de déployer une constellation de petits satellites pour fournir un accès internet à tout le monde. Il a par ailleurs été fait mention d’un partenariat avec la société WorldVu Satellites, fondée par Greg Wyler.

Cette information n’est désormais plus une rumeur vu qu’Elon Musk, en personne, vient de la confirmer en affirmant que sa société SpaceX annoncerait, dans les tout prochains mois, un projet de lancement de centaines de microsatellites destinés à fournir un accès à Internet sur l’ensemble de planètes.

À termes, le but serait de déployer une constellation de 700 microsatellites de manière à couvrir l’ensemble de la Terre, mais aussi pour pouvoir proposer un accès internet à un prix raisonnable, tout comme l’ambitionnent les projets internet.org de Facebook, ou Loon de Google.

Avant de pouvoir se concrétiser, SpaceX et WorldVu Satellites ont du pain sur la planche. Alors qu’un satellite actuel pèse 250 kg et vaut plusieurs millions de dollars, l’idée serait de ramené sa taille et son poids à 125 kg dans le but de réduire son coût de lancement, mais aussi de réduire son prix de revient à moins de 1 million de dollars.

De fait, alors que le projet n’en est qu’à son stade préparatoire, il faudra certainement encore de nombreuses années avant que la constellation soit déployée.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentRosetta : branle-bas de combat pour le module Philae
Article suivantRosetta : Philae a été larguée comme prévu

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here