Spartan : Microsoft change d’avis au sujet du nouveau moteur EdgeHTML

Alors que Microsoft avait annoncé qu’Internet Explorer et Spartan utiliseraient le nouveau moteur EdgeHTML, seul le nouveau navigateur va finalement l’utiliser.

Lors de la présentation de Spartan, Microsoft avait annoncé que son nouveau navigateur ne serait pas compatible avec les sites internet très anciens. C’est pour cette raison que l’éditeur de Redmond avait fait le choix d’intégrer à Internet Explorer deux moteurs de rendus : EdgeHTML et Trident (MSHTML).

Désormais, Microsoft annonce avoir changé d’avis au sujet du moteur EdgeHTML. L’éditeur annonce que ce moteur de rendu ne sera intégré qu’à Spartan.
Pour rappel, Spartan est le nom de code d’un nouveau navigateur internet qui sera intégré à Windows 10.

Cette nouvelle concernant EdgeHTML est très importante pour l’avenir d’Internet Explorer vu qu’elle signifie que le navigateur n’évoluera plus. Pour confirmer cela, Kyle Pflug, en charge du Projet Spartan, écrit dans un billet de blog qu’« EdgeHTML sera exclusif à Spartan et qu’Internet Explorer sous Windows 10 sera le même que celui présent sous Windows 8.1 ».

Microsoft se justifie de ce changement d’avis en expliquant que l’activation d’EdgeHTML dans Internet Explorer 11 provoque des soucis selon les retours des testeurs du programme Windows Insiders.

Alors que l’obsolescence d’Internet Explorer est évoquée depuis quelque temps, cette décision de Microsoft ne fait que la confirmer.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentANSSI : un guide pour comprendre et anticiper les attaques DDoS
Article suivantDeux satellites de plus pour Galileo

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here