SsangYong : encore des concept-cars pour son petit crossover

Après avoir déjà présenté six concept-cars de son futur petit crossover, SsangYong récidive au Mondial de l’Automobile de Paris en dévoilant deux concept-cars supplémentaires.

Pour le constructeur coréen SsangYong, la préparation de son futur petit crossover semble être une priorité. C’est ainsi que pas moins de huit concept-cars ont été développés. Si six de ces modèles ont déjà été dévoilés lors de précédents salons, les deux derniers le seront lors du Mondial de l’Automobile de Paris.

Grosse différence par rapport aux versions précédentes, SsangYong annonce qu’il s’agit des deux dernières versions avant la version définitive, une manière de dire que les modèles présentés à Paris seront proches de la série.

À ce que l’on sait, le futur petit crossover de SsangYong ne serait prévu qu’en version cinq portes, qu’il disposera d’un moteur quatre-cylindres 1.6 essence et diesel.

Présenté sous la forme des modèles XIV Adventure et XIV Air, ce crossover aborde d’un côté un look résolument baroudeur avec ses bas de caisse et sabots façon aluminium, son coffre de toit et sa malle supplémentaire sur le hayon, ou avec un toit Targa sur toute la longueur de l’habitacle ce qui semble un peu utopique pour un modèle de série.

Alors que la commercialisation du crossover de SsangYong devrait intervenir début 2015, de plus amples informations au sujet du véhicule de série sont bien évidemment attendues.

SsangYong XIV Air (Mondial 2014).
SsangYong XIV Air (Mondial 2014).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple Pay : Visa fait le forcing pour l’Europe
Article suivantAvec le SnapDragon 210, Qualcomm s’attaque à MediaTek

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here