Stephen Hawking s’allie à Intel pour concevoir un fauteuil roulant connecté

C’est ce mardi qu’Intel a présenté un fauteuil roulant connecté, un projet mené en collaboration avec et le physicien de renommée internationale Stephen Hawking.

C’est ce mardi, même jour que la keynote d’Apple, qu’Intel a dévoilé son ambitieux projet de fauteuil roulant connecté. Pour parvenir à révolutionner les usages de la banale chaise roulante, le fondeur s’est associé à Stephen Hawking, le physicien de renommée internationale.

Plus qu’être simplement un fauteuil roulant capable de recevoir et envoyer des mails, ou de modifier un statut Facebook, l’ambition de ce projet est de réellement apporter des services de vie à son utilisateur. C’est ainsi que, grâce à ses différents capteurs et à son GPS, le dispositif est capable de se déplacer tout seul grâce à sa robotisation et à sa motorisation, mais est surtout capable d’étudier les configurations de l’environnement pour trouver des accès adaptés aux fauteuils roulants, que cela soit des rampes ou des ascenseurs spécifiques.

Plus qu’un simple moyen de locomotion, ce fauteuil connecté est également à même de surveiller l’état de santé de son utilisateur et même, le cas échéant, capable d’appeler un contact spécifique ou les urgences en cas de détection d’un malaise.

Plus que le simple fait de partager ses connaissances en tant que personne handicapée, Stephen Hawking participera au projet en servant de cobaye aux prototypes de fauteuils roulants d’Intel.

Intel et Stephen Hawking préparent un fauteuil roulant connecté
Intel et Stephen Hawking préparent un fauteuil roulant connecté

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe Spinosaurus semait plus la terreur dans les rivières que sur terre ferme
Article suivantVol des comptes Gmail : Google nie toute implication

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here