Steve Jobs : le second biopic sur le cofondateur d’Apple divise

Le second biopic sur Steve Jobs, « Steve Jobs » de Danny Boyle, divise entre les critiques qui l’accueillent plutôt favorablement et les proches du cofondateur d’Apple qui ne sont pas unanime à son sujet.

Le long métrage « Steve Jobs » de Danny Boyle, le second biopic consacré au cofondateur d’Apple, sortira le 9 octobre prochain aux États-Unis et le 6 janvier 2016 en France. Pour l’heure, le film est présenté à la presse.

Ces premières diffusions sont plutôt convaincantes vu que les critiques sont positives au sujet du film.

Il est bon de préciser que ce second biopic sur Steve Jobs, écrit par le scénariste Aaron Sorkin, se base sur la biographie autorisée écrite par Walter Isaacson.

Alors que les médias ont bien reçu le film, en étant « un détournement du biopic traditionnel » pour The Wall Street Journal ou « un portrait douloureusement humain de l’icône d’Apple » pour Wired, son accueil a nettement été moins positif du côté de l’entourage de Steve Jobs.

Par exemple, Laurene Powell Jobs, la veuve de Steve Jobs, avait tenté à plusieurs reprises à la production de ce film. Ce n’est pas le film qu’elle rejette, mais le livre sur lequel il se base. Elle a en effet à plusieurs reprises répété à quel point elle détestait le livre en question.

Tim Cook, l’actuel patron d’Apple, n’est pas enthousiaste non plus. Il a notamment déclaré « que beaucoup de gens essaient d’être opportunistes, et je déteste ça, ce n’est pas ce que notre monde a de mieux » lors d’un passage à l’émission « Late Show » de Stephen Colbert.

À cette déclaration, Aaron Sorkin a réagi en déclarant : « Premièrement, personne n’a fait ce film pour devenir riche. Deuxièmement, Tim Cook devrait vraiment voir le film avant de décider de ce qu’il est. Troisièmement, quand on fait travailler des enfants en Chine pour 17 centimes de l’heure, il faut avoir du courage pour traiter autrui d’opportuniste ».

La bonne nouvelle pour le film est qu’il a le droit au soutien de Steve Wozniak, l’autre cofondateur d’Apple.

Il déclare notamment que « L’équipe de tournage a fait un travail qui mérite d’être primé, et le jeu des acteurs est très réaliste. Dans certains films précédents, j’ai vu des acteurs interpréter Steve Jobs, mais je n’ai jamais eu l’impression d’être dans sa tête, en train de comprendre ce qui se passe en lui. C’est le cas avec ce film. »

Il faut tout de même préciser au sujet de ces déclarations qu’elles sont en partie par le fait que Steve Wozniak a officier en tant que consultant sur le tournage, ce lui donne un certain parti pris.

Alors que la polémique divise au sujet de ce film, la seule chose à répondre est qu’il faudra que chacun se forge sa propre idée à son sujet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentToutes les annonces de la conférence de Microsoft
Article suivantInternet.org : Facebook s’associe à Eutelsat pour connecter l’Afrique à internet

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here