Strategy Analytics : Android bondit alors qu’iOS fait du surplace

Il a été difficile de contester l’hégémonie d’Android et d’iOS sur les terminaux écoulés en 2012, 92% des appareils vendus au quatrième trimestre étaient sous un des deux systèmes d’exploitation mobile.

Maintenant que 2012 est achevé, les premiers chiffres définitifs au sujet de l’année écoulée commencent à circuler. C’est ainsi que Strategy Analytics annonce que ce sont quelque 700,1 millions de smartphones qui ont été vendus dans le monde durant toute l’année 2012, soit une progression de 42,7% par rapport à 2011 (490,5 millions).

Malgré cette nette progression, le cabinet note un notable ralentissement de la progression dans les pays développés que sont l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest.

Avec 68,4% (+140%) de part de marché, c’est Android qui domine largement le secteur loin devant les 19,4% (+0,4%) de l’iOS d’Apple. Il est certain que la sortie tardive de l’iPhone 5 a certainement pénalisé les ventes des smartphones estampillés de la pomme.

Uniquement pour le quatrième trimestre, ce sont 152,1 millions de smartphones sous Android contre 47,8 millions d’iPhone sur les 217 millions d’appareils vendus, soit 92% du marché.

Même si le match entre les systèmes d’exploitation Google et Apple semble inégal, ce sont les deux OS qui dominent largement le marché face à Windows Phone de Microsoft, BlackBerry de RIM, Firefox OS mobile de la Fondation Mozilla ou encore Tizen, une alternative open source soutenu par Samsung.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentB&You : pérennité pour son forfait illimité à 9,99€/mois
Article suivantGalaxy S3 Mini : Sosh le met dans son catalogue

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here