Street View : poursuivi pour avoir publié une photo le montrant uriner

Devenu la risée de son village, il poursuit Google.

Un habitant d’un petit village de l’ouest de la France est devenu la risée de son village depuis que Google a publié sur son application Street View une photo de lui en train d’uriner dans son jardin. Pour Jean-Noël Bouillard, avocat du plaignant, il s’agit d’une atteinte à la vie privée et au droit à l’image en précisant que son client a été surpris chez lui, portail fermé.

C’est donc sur ses bases que Google a été assigné en référé jeudi à Angers. Le plaignant demande le retrait immédiat de la photo et le dépôt d’une provision de 10 000 euros. L’avocat précise : « Mon client n’intente pas cette action pour de l’argent, il veut simplement qu’on respecte son image ».

Pour Christophe Bigot, avocat de Google, cette action est totalement invraisemblable. Pour lui : « Google a mis en place un mécanisme qui permet de flouter intégralement une silhouette en quelques clics si une personne le juge nécessaire ».

Il faut tout de même se rappeler qu’en mars 2011, Google avait déjà écopé d’une amende de 100 000 euros pour avoir collecté des données privées à l’aide de son système Street View.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple lance l’iPad 3 cette semaine
Article suivantFacebook : Barack Obama adopte « Timeline »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here