Est-ce que le succès de l’Apple Watch n’a été qu’un feu de paille ?

Par manque de communication officielle au sujet des ventes d’Apple Watch, les spéculations vont bon train au sujet du succès commercial de la smartwatch d’Apple. Malgré ce silence de la firme de Cupertino, il n’en demeure pas moins que la marque à la pomme semblait avoir réussi son coup en devenant le leader du marché des smartwatchs au nez et à la barbe de ses concurrents.

Malheureusement, ce succès semble avoir duré que le temps d’un feu de paille. Selon les derniers chiffres IDC, les ventes d’Apple Watch se seraient effondrées de 63,4 % au cours du dernier trimestre, une chute libre qui est en contradiction totale avec le marché des wearables qui est toujours en pleine croissance. D’après le cabinet, les ventes mondiales n’auraient atteint que 1,5 million d’unités sur le trimestre.

En raison de cette baisse, c’est aussi la part de marché de l’Apple Watch qui est en recul. Au lieu des 9,7 % du trimestre précédent, sa part de marché n’est désormais plus que de 7,5 %. La marque à la pomme est désormais très loin des leaders du marché des wearables que sont Fitbit et Xiaomi. Elle peut se consoler en restant le leader de la niche que sont les smartwatchs avec 46 % du marché, devant Samsung (20,9 %), Motorola (10,9), Huawei (4,7 %) et Garmin (3 %).

À ce rythme, Apple va passer totalement à côté de son objectif qui est de vendre 24 millions de montres connectées en 2016. L’arme secrète serait peut-être une Apple Watch 2…

Après l’annonce du recul des ventes d’iPhone, une première depuis 2007, c’est un nouveau coup dur qui écorne l’image d’innovation habituellement véhiculée par Apple. Si son smartphone vedette est à la peine et que sa montre n’est pas le nouveau vecteur de croissance tant espéré, quel va être le nouveau produit porteur pour la marque à la pomme ? Pour l’heure, aucun relais de croissance n’est clairement identifié.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMitsubishi Motors : les n°1 et 2 préfèrent quitter le navire en perdition
Article suivantMars apparaitra à côté de la Pleine Lune ce week-end

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here