Sugar : un smartphone « féminin » décoré par des cristaux Swarovski

Alors que Sugar propose un smartphone techniquement banal, le plus est sur con côté luxe, joaillerie, élégance, glamour… pour un appareil très « féminin ».

Équipé d’un écran IPS Full HD de 5 pouces recouvert de verre Corning Gorilla Glass 2, d’un processeur MediaTek à quad-core ARM Cortex-A7 à 1,5 GHz, de 2 Go de mémoire vive, de 16 Go de stockage, d’une connectivité 3G+ et d’Android 4.2.2, le premier smartphone de la marque Sugar est techniquement banal.

Par contre, les 129 cristaux zircon Swarovski de 5,1 carats qui le sertissent lui donne une indéniable touche de luxe, joaillerie, élégance, tout ce qui pourrait séduire la gent féminine.

Également équipé d’un capteur frontal à 8 mégapixels, associé à une fonction « face beauty » très utile pour réussir ses selfies, ce smartphone va certainement séduire toutes les utilisatrices glamour.

Il faut encore préciser que le Sugar sera proposé à 400€, c’est-à-dire du luxe low-cost qui contribuera à séduire.

Petit détail pour les puristes, la marque Sugar est une filiale du groupe chinois Tinno.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSFR : Numéricable ne compte pas se laisser faire
Article suivantReporters Sans Frontières : la France parmi les ennemis d'internet

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here