The Sun renonce aux seins nus de sa page 3

Cela faisait plus de 40 ans que The Sun publiait des photographies de femmes seins nus en pages 3. Le célèbre tabloïd britannique a décidé d’arrêter.

Cela faisait plus de 40 ans que le célèbre tabloïd britannique The Sun publiait des photographies de femmes seins nus en pages 3. Depuis ce lundi, avec le cliché de la mannequin Rosie Huntington-Whiteley, la poitrine est désormais dissimulée par de la lingerie.

Alors que cette tradition remonte à de nombreuses années, cela faisait depuis quelque temps que de nombreux lecteurs et détracteurs considèrent que ce genre de publication est « sexiste ». Une pétition l’arrêt de ces clichés a d’ailleurs récolté 217 000 signatures.

Les participants de la campagne « No more page 3 », (« Plus jamais de Page 3 ») ont qualifié ce changement d’attitude du Sun de « réellement historique et de grand jour pour le pouvoir citoyen ».

Au final, on retiendra que l’édition du Sun du vendredi 16 janvier 2015 restera dans les annales du journal comme étant la dernière à avoir montré une femme topless en pleine page.

Il faut préciser que la nouvelle page 3 n’est guère différente, comme celle de ce mardi qui montre trois femmes courant sur la plage en maillots de bain…elles sont juste plus seins nus.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa NSA se serait infiltrée en Corée du Nord depuis 2010
Article suivantCHU de Clermont-Ferrand : polémique autour d’une fresque représentant un viol

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here