Supply chain : des lunettes connectées pour améliorer l'efficience des manutentionnaires

Grâce à l’éditeur de logiciel Generix, Oscaro.com a équipé ses manutentionnaires de lunettes connectées adaptées à la supply chain, ce qui se traduit bien évidemment par un gain d’efficience dans la préparation des commandes.

Les préparateurs de commandes chez Oscaro.com n’ont plus le souci de mémoriser tout le plan de l’immense entrepôt de stockage. Depuis qu’ils sont équipés de lunettes connectées, ce sont elles qui donnent toutes les indications.

Dans les faits, c’est le logiciel de gestion d’entrepôt qui envoie les informations nécessaires au manutentionnaire, par exemple en affichant des flèches de direction sur le verre opaque droit de lunettes connectées. Grâce à ces informations, le préparateur de commande arrive plus rapidement à destination. Il suffit ensuite de regarder le produit pour scanner le code-barres correspondant et mettre à jour le statut de sa commande, ou de regarder la référence suivante pour que le logiciel détermine le chemin optimal pour y a allé.

Pratiquement, l’instauration de ces lunettes connectées est un gain en efficience non négligeable pour Oscaro.com alors que de nombreuses commandes doivent être quotidiennement préparées.

Si l’éditeur de logiciel de gestion d’entrepôt Generix est à l’origine de ce projet, c’est un partenariat avec l’École centrale de Lille qui a permis de le mener à terme après deux ans de développement.

Hormis le gain d’efficience dans l’exécution de ses tâches, c’est aussi la formation des préparateurs de commandes qui en profite vu qu’ils ne doivent plus mémoriser l’ensemble du dépôt.

Alors qu’il s’agit d’une première application réellement industrielle pour des lunettes connectées, c’est à l’occasion de la semaine internationale du transport et de la logistique (SITL) que seront officiellement présentées ces lunettes, du 1er au 4 avril à Paris-Nord Villepinte.

Des lunettes du futur pour mieux préparer les commandes
Des lunettes du futur pour mieux préparer les commandes

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNSA : une réorganisation qui passe par les géants de l’internet
Article suivantOne (M8) : une nouvelle vidéo dévoile le prochain smartphone de HTC

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here