Surface Pro : Microsoft améliore les canaux de distribution à destination des entreprises

Les canaux de distribution pour la tablette Surface Pro pose encore problème. Microsoft tente de remédier à la situation en concluant des partenariats avec des revendeurs.

Si les premières versions de la tablette Surface ont eu de la peine à convaincre, ce n’est pas tout le cas des versions les plus récentes, notamment les versions Pro qui séduisent de plus en plus les entreprises. Mais comme l’indique Microsoft, les nombreux retours indiquent que les canaux de distribution de correspondent pas encore aux besoins des entreprises.

« Nos plus gros clients nous ont fait comprendre qu’ils préfèrent acheter des Surface auprès d’un partenaire, au sein d’une seule transaction et déployer les appareils dans le monde entier », explique la firme de Redmond.

C’est pour remédier à cette situation que Microsoft annonce la conclusion de partenariats avec la SSII Accenture/Avanade, ainsi qu’ avec HP et Dell, pour la revente des tablettes Surface Pro auprès des entreprises.

Pour le moment, ces accords ne concernent que la commercialisation de la Surface Pro aux États-Unis et au Canada. Ces partenariats seront étendus au reste du monde d’ici l’année prochaine.

L’accord conclu prévoit que les revendeurs pourront parallèlement proposer leurs solutions de services, garanties, support, échange, configuration et déploiement à leurs clients.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMcAfee : le fondateur du célèbre antivirus se lance dans la course à la Maison-Blanche
Article suivantLes manchots sont très fidèles, bien que très souvent séparés

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here