Survol de drone en France : mise en en garde à vue de deux pilotes présumés

Suite à un survol à proximité du château de Versailles, les deux pilotes présumés du drone ont été placés en garde à vue.

C’est dimanche soir qu’un drone a été repéré alors qu’il volait à proximité du château de Versailles, dans les Yvelines. Des sources policières annoncent que ses deux pilotes présumés ont été placés en garde à vue.

Les faits se sont déroulés vers 23h30, lorsqu’une patrouille a remarqué un drone volant au-dessus de la place d’Armes, devant le château. Elle a interpellé dans la foulée un couple qui pilotait l’engin à proximité.

Alors que la police aux frontières (PAF) des Yvelines est saisie de l’enquête, les deux suspects, un homme et une femme âgés de 48 ans se trouvaient toujours en garde à vue au commissariat de Versailles lundi midi. Une autre source policière précise que le couple utilisait ce drone pour les besoins d’un film.

Il est à préciser que cette affaire intervient alors que les survols de zones urbaines, comme Paris, et de sites sensibles se multiplient, avec au moins « 60 survols constatés depuis le 5 octobre » d’après Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAirbus : une commande de 10,8 milliards de dollars pour 55 avions
Article suivantSky Gamblers Cold War : gratuit pendant une durée limitée

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here