Suzuki et Toyota entament une réflexion sur de possibles partenariats

Pour répondre à la mutation radicale que l’industrie automobile est en train de vivre, Suzuki et Toyota veulent se rapprocher. Pour le moment, ils étudient les modalités d’éventuels partenariats.

Le secteur automobile est aujourd’hui en pleine mutation. Alors que les constructeurs sont toujours en train de développer des véhicules conventionnels, ils doivent aussi imaginer les voitures du futur, qu’elles soient électriques, à hydrogène ou autonome. Le problème de ces technologies de demain est qu’elles accaparent de nombreuses ressources car il faut non seulement imaginer les véhicules, mais aussi les infrastructures qui vont avec, ainsi que les normes et standards pour les déployer. Pour avancer sur ces projets, la seule solution est de recourir aux partenariats.

C’est justement dans le but de collaborer dans les domaines de l’environnement, de la sécurité et de l’informatique que Suzuki Motor Corporation et Toyota Motor Corporation ont annoncé que les deux groupes allaient commencer à réfléchir aux modalités d’un éventuel partenariat entre les deux groupes.

Il va s’agir d’un partenariat et pas d’un éventuel mariage. Toyota et Suzuki viennent d’entamer une réflexion sur une éventuelle collaboration avec comme prérequis que les deux constructeurs resteront des concurrents loyaux et indépendants. Dans le domaine de la standardisation notamment, l’idée serait même d’ouvrir le partenariat à d’autres entreprises.

« Toyota est le premier constructeur mondial, une entreprise très fiable qui étudie activement différentes technologies de pointe, actuelles et futures. Je me réjouis que Suzuki puisse entamer le dialogue en vue d’étudier la possibilité d’un partenariat avec Toyota. J’ai d’abord soumis cette idée à Shoichiro Toyoda, Président d’honneur de Toyota, et je suis très reconnaissant au Président Akio Toyoda d’avoir manifesté lui aussi son intérêt. Nous allons donc commencer les discussions, au bénéfice de l’avenir de Suzuki », a déclaré Osamu Suzuki, le Président de Suzuki.

« Dans la mesure où le contexte de l’industrie automobile connaît actuellement une mutation radicale, nous devons être capables de nous y adapter pour survivre. Parallèlement à la R&D que conduit de son côté chaque entreprise, il est crucial d’avoir aujourd’hui des partenaires qui partagent le même objectif et la même passion. Nous tenons à rester ouverts à toute nouvelle opportunité de collaboration, afin d’alimenter l’amélioration constante des véhicules et l’évolution de l’industrie automobile », a ajouté Akio Toyoda, le Président de Toyota.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentSwitch : Nintendo présente sa console polyvalente en vidéo
Article suivantOffice 365 devient gratuit pour les étudiants
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here