Swing Copters va mettre vos nerfs à rude épreuve

Dong Nguyen, le créateur de Flappy Bird, avait déjà réussi à mettre à l’épreuve les nerfs de nombreux joueurs avec son premier jeu. Il récidive avec Swing Copters.

Dong Nguyen, le créateur de Flappy Bird, vient de sortir son second jeu : Swing Copters. Reprenant des graphismes rétro et un gameplay simple comme bonjour qui consiste toujours à passer entre des obstacles.

Mais tout comme Flappy Bird, le point fort de Swing Copters est sa difficulté, une difficulté qui risque bien de vous faire arracher vos cheveux ou de vous donner envie de lancer votre smartphone contre un mur. Car oui, une fois de plus, il faudra être patient et persévérant si vous voulez ne pas avoir un fatidique « game over » trop rapidement.

À la différence de Flappy Bird, il s’agira cette fois de diriger un petit bonhomme volant équipé d’un casque à hélice pour les déplacer verticalement. Si une simple pression fait décoller le personnage, les pressions qui suivent vont le faire changer de direction à une vitesse vertigineuse… Bien trop rapide pour garder un semblant de contrôle. De fait, seule la persévérance, pour ne pas dire l’entêtement, permettra d’avancer dans le jeu.

Disponible pour iOS et Android, il ne reste plus qu’à essayer Swing Copters. Attention tout de même à ne pas devenir accro !

Swing Copters : le créateur de Flappy Bird n'en a pas fini avec vos nerfs !
Swing Copters : le créateur de Flappy Bird n’en a pas fini avec vos nerfs !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid : une fragmentation cauchemardesque pour les développeurs
Article suivantiPhone 6 : du saphir, mais quel saphir ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here