Syrie : faux site YouTube pour piéger les activistes

Un faux site YouTube contenant des malware a été mis en ligne pour piéger les activistes syriens.

Une fausse page YouTube a été mise en ligne pour piéger les activistes syriens. Cette page se présentant comme une page classique de YouTube, elle était défiée aux vidéos des opposants au régime syrien. En réalité, elle contenait deux malware.

Le premier malware tentait de voler les mots de passe des internautes qui commentaient les vidéos.

Le second malware demandait aux internautes d’accepter la mise à jour de leur logiciel Flash Player. Si l’internaute acceptait celle-ci, son ordinateur se connectait sur un serveur en Syrie pour y télécharger et installer plusieurs logiciels malveillants qui donnaient un accès distant total à votre machine.

Cet acte cybercriminelle témoigne bien de la volonté gouvernementale syrienne de vouloir faire taire l’opposition qui utilise les plateformes de vidéo en ligne pour témoigner des horreurs perpétrées en Syrie. Ce n’est pas pour rien que Reporters Sans Frontières (RSF) a décerné son prix net-citoyen au centre des médias des comités syriens de coordination qui publie quotidiennement des bulletins et des témoignages vérifiés sur la situation réelle en Syrie.

Ce faux site est déjà supprimé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : le moteur de recherche proposera des réponses…
Article suivantGoogle Street View : débouté alors qu’il est photographié en train d’uriner

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here