La table de Mandeleïev reçoit quatre nouveaux éléments

Les manuels de chimie du monde entier vont devoir être changés. Quatre nouveaux éléments viennent en effet d’être ajoutés au tableau périodique, soit à la table de Mandeleïev.

Comme si la table de Mandeleïev n’était pas déjà suffisamment compliquée à apprendre, elle va encore plus le devenir avec l’ajout de quatre nouveaux éléments. L’Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) vient de valider l’ajout des éléments 113, 115, 117 et 118. Il s’agit des premiers éléments ajoutés à la table de Mandeleïev depuis l’ajout des éléments 114 et 116 en 2011.

Si les manuels de chimie du monde entier vont devoir être changés, c’est à cause de l’Institut Unifié de Recherche Nucléaire de Doubna (Russie), du Laboratoire national Lawrence Livermore (États-Unis) et de l’institut Riken (Japon) qui sont à l’origine de la découverte de ces quatre nouveaux éléments. Pour l’heure les nouveaux éléments sont connus sous les appellations d’ununtrium (Uut ou élément 113), ununpentium (Uup, élément 115), ununseptium (Uus, élément 117) et ununoctium (Uuo, élément 118).

Il s’agit de noms provisoires. Maintenant que les éléments ont été validés, les équipes qui les ont découverts vont pouvoir les baptiser. Ce n’est donc que dans quelques mois que nous devrions connaitre tous les noms des éléments contenus dans le nouveau tableau périodique.

The Guardian précise que les quatre nouveaux éléments sont des éléments superlourds de la fin du tableau périodique. La particularité de ces éléments est qu’ils n’existent que pendant quelques fractions de seconde avant de se désintégrer en d’autres éléments.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCES 2016 : une sensibilité de 3 280 000 ISO pour le Nikon D5
Article suivantCES 2016 : LG annonce « Signature », un label pour ses produits ultra premium

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here