La tablette sous SailFish OS de Jolla : un mauvais plan ?

La tablette sous SailFish OS de Jolla était très prometteuse. Aujourd’hui, le plan ne semble plus aussi bon qu’il n’y paraît.

En réussissant à récoler un peu plus de 2 millions de dollars sur la plate-forme de financement participatif Indiegogo pour sa tablette sous SailFish OS, la firme finlandaise Jolla a séduit de nombreuses personnes. L’euphorie de ce succès est aujourd’hui du passé. La start-up n’a plus les fonds nécessaires pour poursuivre la production de sa tablette. Pire, sans la levée de quelques fonds, l’entreprise serait aujourd’hui en faillite.

Si la catastrophe a été évitée pour le moment, sa situation est plus que précaire. De fait, le bon plan d’hier est aujourd’hui un mauvais investissement. Toutes les personnes qui ont commandé une tablette ne sont en effet désormais plus certaines de recevoir des mises à jour si la pérennité de Jolla n’est pas assurée.

Comme si cela ne suffisait pas, de nombreuses personnes à avoir commandé une tablette ne la recevront pas. Dans un email envoyé le weekend dernier, Jolla indique que tous les acheteurs de la tablette ne recevront pas leur commande. Ses problèmes financiers sont si graves que la startup a dû réduire la production. La société a tenu à être rassurante en promettant « quelques belles surprises en stock », sans que l’on sache pour le moment de quoi il s’agit.

Si Jolla est aujourd’hui dans une situation si précaire, c’est parce que l’entreprise a dû annuler une levée de fonds à la fin 2015. Alors que la faillite est pour le moment évitée, les répercussions sont immédiates avec la non-livraison des tablettes commandées à certains clients, mais aussi avec des ambitions revues à la baisse pour 2016. Le problème d’une telle situation est que les clients livrés vont perdre confiance dans le fabricant, ce qui ne va pas améliorer sa situation.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUn iPhone 7 Plus doté de 256 Go d’espace de stockage !
Article suivantRenault : renaissance de la marque Alpine le 16 février ?

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here