Tablettes Xperia : Sony contraint de suspendre leurs ventes !

Suite à un défaut de fabrication, le groupe japonais Sony arrête la vente de ses tablettes Xperia à peine un mois après le lancement de sa commercialisation.

La découverte d’un interstice entre l’écran et le boitier, permettant à l’eau d’entrer alors que l’étanchéité est l’un des arguments de vente de ses tablettes Xperia, contraint Sony à suspendre la commercialisation de celles-ci pour une durée indéterminée, un mois à peine après son lancement.

Selon Noriko Shoji, porte-parole du géant japonais, « Ce défaut est lié à un problème dans l’usine chinoise où elle est fabriquée ». Pour l’heure, Sony n’a encore aucune idée sur le temps qu’il faudra pour résoudre ce problème et quand les ventes des tablettes pourront reprendre. Le groupe a également a précisé qu’il réparerait, si nécessaire, toutes les tablettes déjà vendues.

Alors que l’ancien roi de l’électronique est déjà dans une situation difficile, enchainant des pertes nettes sur les quatre derniers exercices, cette affaire ne va pas lui faire de la bonne publicité alors même que le groupe japonais compte rivaliser sur un marché dominé par Apple et Samsung.

Pour rappel, la Xperia a été lancée le 7 septembre aux États-Unis, puis au Japon, en Europe et ailleurs, 100 000 tablettes sous Android ont déjà trouvé preneurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBic Tab : une tablette à usage scolaire
Article suivantApple : ce qui a changé en une année

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here