Trop tard pour acheter une McLaren 675LT Spider, le modèle est épuisé !

Pour succéder à la McLaren 675LT Coupé, le constructeur a annoncé la McLaren 675LT Spider. En moins d’un mois, les 500 exemplaires prévus ont trouvé preneurs.

Si on veut s’offrir une McLaren, mieux ne vaut pas trainer avant de commander son bolide. C’est en effet début décembre que la McLaren 675LT Spider a été dévoilée. Aujourd’hui, on apprend que les 500 exemplaires prévus ont trouvé preneurs. Le constructeur a donc mis moins d’un mois pour vendre toutes ses voitures, des engins tout de même facturés 240 175 euros.

Succédant à la McLaren 675LT Coupé, la version cabriolet a de quoi séduire tous les aficionados de la vitesse. Avec son moteur surpuissant de 675 chevaux, le bolide passe de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, soit plus rapidement qu’une Ferrari 488 GTB Spider. Sa vitesse de pointe est annoncée à 326 km/h.

Les petits plus de la McLaren 675LT Spider sont son toit rigide escamotable offrant une excellente isolation lorsqu’il est en place, son ouverture possible jusqu’à 30 km/h, ou encore la lunette arrière ouvrante indépendamment dans le but, même par temps de pluie, de profiter des sonorités du V8 biturbo installé dans le dos des passagers.

Alors que pratiquement tous les constructeurs automobiles parlent de motorisations électriques ou hybrides pour réduire la consommation et les émissions de CO2, ce genre de préoccupation semble très éloigné des priorités de McLaren. Faut-il s’en réjouir ? Oui pour la beauté de l’automobile de sport. Pour ce qui est de l’environnement…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne espèce de serpent de mer éteinte repérée après 15 ans de disparition
Article suivantInde : Apple baisse aussi le prix des iPhone 6s et 6s Plus

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here