Accueil » Science » Tech-neck : les rides du cou dues aux smartphones et tablettes

Tech-neck : les rides du cou dues aux smartphones et tablettes

Le tech-neck se constate de plus en plus chez les personnes de 18 à 39 ans qui utilisent beaucoup les appareils mobiles… peut-être même trop.

L’utilisation abusive des smartphones et des tablettes a déjà mis en valeur le fait que ces appareils mobiles nuisent au sommeil et peuvent perturber la vie familiale. Désormais, il faut ajouter le tech-neck, c’est-à-dire l’apparition de rides dans le cou, au-dessus de la clavicule.

Les dermatologues constatent l’apparition du tech-neck chez les personnes qui plient constamment le cou pour regarder leur écran mobile, ce qui provoque un relâchement de la peau au point de provoquer l’apparition d’une ride en collier qui s’accompagne, parfois par l’apparition précoce d’un double menton.

Le Dr Christopher Rowland Payne, dermatologue consultant, explique : « Le problème des rides, de l’affaissement des bajoues au niveau du cou a commencé à la fin du moyen-âge. Mais depuis ces 10 dernières années, en raison du tech-neck, c’est devenu un problème pour une génération de jeunes femmes ».

Ce tech-neck apparait principalement chez les personnes de 18 à 39 ans, possédant en moyenne trois appareils numériques et consultant leurs écrans jusqu’à 150 fois par jour, une overdose qui accélère l’impact de la gravité et la perte naturelle de l’élasticité de la peau. Un regard constant vers le bas contribue également à affecter d’autres lignes, comme les plis autour du menton. « La peau du cou est exposée au soleil tous les jours, surtout chez les femmes en raison des décolletés. Les gens sont moins portés à protéger leur cou que leurs visages », explique le Dr Rowland Payne. Il ajoute : « C’est une mauvaise nouvelle pour la peau du cou qui est plus fine. Plus fine est la peau, plus les rides apparaissent facilement et la graisse du cou peut s’affaisser ».

Dans la peau, des molécules de sucre appelées glycanes, sont responsables de dire au corps de produire du collagène, ce qui rend la peau souple et lisse. Cependant, avec l’âge, les glycanes cessent de fonctionner efficacement et la production de collagène diminue, ce qui conduit à la perte d’élasticité de la peau, d’où l’apparition des plis et des rides.

La marque de beauté Yves Saint-Laurent affirme avoir inventé la première crème qui s’attaque au tech-neck avec une nouvelle molécule qui renforce l’élasticité de la peau du cou. YSL’s Forever Youth Liberator Y.Shape Concentrate contient en effet la molécule glycanactif-y qui stimule des glycanes et promet de ramener les courbes du visage et repulper la peau flasque.

Selon une récente enquête de BBC Horizon sur les produits anti-âge, la science qui est derrière la crème est impressionnante.

Ce qu’il faut donc retenir, c’est qu’il fait faire attention à ne pas trop plier son cou pour regarder l’écran de son mobile au risque de voir apparaitre ce tech-neck, mais aussi que des produits dermatologiques spécifiques commencent à apparaitre sur le marché.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

IBM a mis au point une molécule tueuse capable de tuer tous les virus

La fin de tous les virus grâce à une molécule tueuse d’IBM ?

Cela fait douze ans qu’IBM collabore avec les scientifiques de l’institut de bio-ingénierie et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *