Technologie : un écran incassable pour smartphone

Même si les écrans de nos smartphones deviennent de plus en plus résistants, ils ne sont pas encore totalement incassables. Cela pourrait prochainement changer vu que des chercheurs travaillent sur un filtre incassable à moindre coût.

Pour de nombreux utilisateurs, pouvoir disposer d’un smartphone équipé d’un écran véritablement incassable serait une véritable bénédiction. Si de nombreux progrès ont été faits en la matière, la réalité démontre que l’on est encore loin de cet objectif.

Enfin était loin vu que des chercheurs de l’université d’Akron, dans l’Ohio, ont conçu un filtre incassable pour téléphones portables. Grâce à cette nouvelle surcouche, il est désormais possible de rendre l’écran de son smartphone pratiquement incassable, et surtout à moindre coût.

Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques ont associé des couches de polymère et des couches d’électrodes transparentes, ce qui a permis de concevoir un film de protection flexible et très résistant.

Aussi transparent que les films de protection à base d’oxyde d’indium-étain (ITO) actuellement utilisé, ce nouveau film est capable de résister à plus de 1000 chocs et torsions.

Pour finir, grâce à sa grande flexibilité, ce filtre peut facilement être produit en rouleau, puis découpé à la taille spécifique de n’importe quel appareil. De cette manière, les coûts de production en sont d’autant réduits.

Si les créateurs de ce film estiment qu’il concurrencera prochainement l’ITO, reste à savoir quelle firme va le produire ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDroit à l'oubli : les demandes de suppression figureront dans les résultats
Article suivantEst-ce que Bouygues Telecom est à vendre ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here