Télécom : Free Mobile répercute les hausses de la Tunisie

Suite à son investissement de 1,2 milliard d’euros, la Tunisie a augmenté la contribution des opérateurs. À l’instar de Free ceux-ci répercutent cette hausse drastique sur ses clients.

Il ne sera plus avantageux de téléphoner de et vers la Tunisie à partir du 1er janvier 2015. Pour cause, suite à son investissement de 1,2 milliard d’euros, la contribution des opérateurs a été significativement augmentée. La conséquence est que ceux-ci vont directement répercuter cette hausse sur les clients.

De fait, les communications vers de et vers la Tunisie vont devenir très onéreuses, que cela soit les appels, mais aussi les SMS, les MMS et le data. Comme l’a annoncé Free Mobile, les nouveaux tarifs seront de :

· 4,32 euros TTC/minute au lieu de 0,95 euro TTC/minute pour un appel vers la Tunisie
· 6 euros TTC/minute au lieu de 0,95 euro TTC/minute pour un appel depuis la Tunisie
· 6,48 euros TTC/minute au lieu de 2,19 euros TTC/minute pour un appel depuis la Tunisie vers le reste du monde et les numéros spéciaux.
· 1,20 euro au lieu de 0,27 euro pour les SMS émis depuis la Tunisie
· 7 euros au lieu de 1,05 euro pour les MMS émis depuis la Tunisie
· 7 euros au lieu de 0,76 euro pour les MMS reçu en Tunisie
· Sans oublier 12 euros le Mo au lieu de 3 euros !

Avec de tels tarifs à partir du 1er janvier 2015, les communications avec la Tunisie vont faire exploser les factures.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPiratage de Sony Pictures : le FBI enquête sur la sortie prématurée de films
Article suivantDes Google Glass 2 équipées d’une puce Intel ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here