Télécoms : la loi Marcon prévoit la disparition des zones blanches d’ici 2017

Les zones blanches, les communes non couvertes en téléphonie mobile, devraient disparaitre d’ici 2017, c’est ce que prévoit un amendement de la loi Marcon.

Le projet de couverture des zones blanches en 2G date de 2003. La couverture reste bloquée à 97%. La couverture 3G des 3 000 communes décidée en 2010 n’a pour sa part avancé que de 25%. La bonne nouvelle, c’est que ces zones blanches pourraient disparaitre d’ici 2017, c’est ce que prévoit un amendement au projet de loi Macron adopté par le Sénat.

L’amendement adopté par le Sénat prévoit une couverture mobile de l’ensemble des dernières communes esseulées en 2G d’ici fin 2016 et en 2017 pour la 3G/4G. Armée de son pouvoir de sanction, l’ARCEP sera chargée de veiller au respect de ce calendrier.

Mais pour y parvenir, l’État devrait aussi participer aux investissements nécessaires.

Le journal Les Echos fait observer qu’en contrepartie à la disparition des zones blanches, les cabines téléphoniques, de moins en moins utilisées, seront supprimées. Cela permettra d’économiser plusieurs dizaines de millions d’euros pour le service universel des télécoms, à la charge de tous les opérateurs, principalement d’Orange.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker