Téléphonie : 10% des PME intéressées par Free Mobile

Le marché de la téléphonie, fixe et mobile, pour professionnels génère près de 15 milliards d’euros. Une partie de celui-ci serait intéressée par le dernier venu, Free Mobile.

Selon une récente étude menée par IDC, Free Mobile n’intéresserait pas que les particuliers, mais également les entreprises, et plus particulièrement celles de moins de 500 employés. En effet, 10% des 530 entreprises consultées considèrent estiment que les offres grand public de Free Mobile leur conviennent « totalement ».

Il est certain que certaines petites entreprises ont déjà opté pour passer sur Free Mobile alors qu’un service professionnel est primordial pour les sociétés de taille plus importante. D’ailleurs, ce marché pour professionnels rapporte près de 15 milliards d’euros, avec Orange qui capte la moitié de ce lucratif marché.

Si pour l’instant, Free Mobile ne propose aucune offre spécifique pour les entreprises, ces dernières n’en demeurent pas moins sensibles aux offres pour particuliers. Il est important de préciser que les tarifs des offres pour professionnels n’ont pas évolué selon le même rythme que des offres grand public ! De fait, Free Mobile pourrait également bouleverser la donne sur ce marché.

D’ailleurs, selon IDC, 5% des sociétés comptant moins de 500 salariés estiment que Free Mobile peut répondre en partie à leurs besoins, et 10% considèrent que Free Mobile peut leur convenir totalement. De plus, 7% des entreprises de plus de 50 employés s’intéressent à Free Mobile, pour autant « que la qualité s’améliore ».

En conclusion, Free Mobile ne devrait pas perturber outre mesure Orange, SFR et Bouygues Télécom pour ce qui est des grandes entreprises, d’ailleurs très fidèles à leur opérateur, mais pourrait sensiblement changer la donne auprès des toutes petites entreprises, qui pèsent tout de même entre 3 et 4 milliards d’euros.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree : enquête ouvert contre Orange dans le déploiement de la fibre optique
Article suivantGoogle : les sites accusés de piratage seront pénalisés

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. @sherlok holms

    Je suis un pro dans une SSI de 9000 personnes.

    Voici mon offfre SFR avec un nokia à 40€,

    – compteur à la minute (9h de forfait représente une facture de 60€ environ …)
    – pas de data, 0 rien nada
    – mms hors forfait
    +
    – clé 3G SFR 1GO à 25€

    je n’utilise plus cette ligne, je passe tous mes appels pro avec mon forfait perso free + mode modem de mon téléphone, je ne me fatigue plus à jongler entre les deux téléphones …

    je travail très bien avec une offre « pour particulier » mais qui coûte 20€ quoi qu’il arrive (pas de hors forfait, plus de clé 3G etc.)

    reste à convaincre la direction de remplacer mon forfait « pro en mousse » par le remboursement de ma facture free, tout le monde y gagne …

  2. Ajoutez à l’offre le bridage illimité de Youtube et l’offre de Free est complète. Moi je propose aux 3 gros de s’aligner eux (pas leurs marque low cost) sur Free.

    Quand Free sortira ces forfaits datas, le problèmes de bridage referont surface ainsi que tous les autres problèmes qu’on connait avec les clé 3G. Free s’intéresse au marché des entreprises, peut être qu’ils vont aussi le bouleverser comme ils l’ont fait avec le grand public. Reste à savoir s’ils seront à la hauteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here