Téléphonie : de la 5G pour les JO de Tokyo de 2020

C’est pour garantir un échange de données fluide malgré le nombre important de visiteurs attendus aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 que le gouvernement du Japon souhaite proposer de la 5G.

Alors que les Jeux olympiques de Tokyo se dérouleront dans six ans, en 2020, le gouvernement japonais se prépare déjà à l’événement. C’est notamment pour proposer un échange de données fluide malgré le nombre important de visiteurs que les autorités nippones souhaitent disposer de la 5G.

C’est dans un rapport publié vendredi dernier que le gouvernement fait part de son intention de déployer la cinquième génération de réseaux mobiles, une technologie qui devrait permettre une connexion 1 000 fois plus rapide et un échange de données 100 fois plus rapide que les technologies actuelles. « Déjà très avancé dans le domaine des télécommunications sans fil », le gouvernement table sur des efforts communs des tous les acteurs des télécommunications.

La 5G est d’ailleurs déjà en chantier vue que l’opérateur japonais NTT Docomo travaille dessus depuis 2010, et cela en collaboration avec les équipementiers Fujitsu, NEC, Samsung, Ericsson, Nokia et Alcatel-Lucent. Un réseau 5G serait même en test dans son centre de recherche.

Le groupe prévoit d’ores et déjà des essais extérieurs dès l’année prochaine pour de premiers résultats à partir de 2016.

Il est à préciser que la France se prépare également à la 5G vu qu’un consortium mené par Orange regroupe déjà Alcatel-Lucent, Thales, Sequans et eBlink. Un appel à un projet de l’Union européenne pour définir les normes de la 5G est d’ailleurs prévu cet automne, certainement une occasion de mettre aux prises tous les acteurs de ce marché du futur, qu’ils soient occidentaux ou asiatiques.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here