Téléphonie : la France plébiscite les forfaits sans engagement

Véritablement lancés en 2012, les forfaits sans engagement sont aujourd’hui plébiscités par les Français vu qu’il représente la majorité du marché.

C’est à partir de début 2012, lorsque Free Mobile s’est lancé sur le marché français, que les forfaits sans engagements ont véritablement décollé dans l’Hexagone. Depuis, cette offre n’a pas cessé de séduire de plus en plus de clients.

Dans son dernier observatoire, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) relève que les forfaits sans engagement représentent désormais la majorité du marché en France métropolitaine avec 51,0% de parts de marché. Ce chiffre représente les utilisateurs qui ont choisi une formule sans engagement (Free Mobile, Sosh, RED ou B&You), en incluant les clients dont la période de rétention s’est achevée.

Par rapport à l’observatoire précédent, en septembre 2014, les forfaits sans engagement ont gagné 2,5 points selon l’ARCEP.

Face aux forfaits sans engagement, le nouvel enjeu des opérateurs est d’arriver à fidéliser sa clientèle pour qu’elle reste. C’est pour cette raison que ceux-ci multiplient les offres, les avantages, les services et les fonctionnalités, simplement pour pouvoir espérer conserver une source de revenus stable et durable.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker