Téléphonie mobile : l’hégémonie de Samsung s’effrite

Avec 25% de part de marché, l’hégémonie de Samsung sur le marché mondial est toujours omniprésente. Pourtant, cette domination a fondu comme beurre au soleil.

Selon la dernière étude d’IDC, Samsung est toujours l’incontestable leader du marché des mobiles avec 25% de part de marché, devant Apple, Huawei, Lenovo et les autres. Si l’hégémonie est toujours d’actualité, elle est pourtant nettement moins présente vu la part de marché de Samsung en juin était de 32% !

Ce recul des ventes, malgré la sortie du Galaxy S5, a bien évidemment eu un impact financier sur les résultats du groupe coréen. Alors que l’activité mobile pèse pour plus de la moitié des 38 milliards d’euros de chiffre d’affaires de Samsung, c’est la raison pour laquelle il a reculé de 9% par rapport à la même période de l’année dernière.

Plus inquiétant sans être forcément dramatique, le géant coréen a même dû augmenter ses budgets publicitaires pour pouvoir écouler ses stocks d’appareils. De fait, la saturation du marché des mobiles dans les pays développés commence à faire sentir ses effets, des effets qui devraient avoir des répercussions en poussant Samsung à gagner du terrain dans les pays émergents, notamment sur le segment des appareils à moins de 200 dollars où les constructeurs chinois sont très concurrentiels.

Alors que le segment des téléviseurs a pu bénéficier de l’effet de la Coupe du monde de football (+9%), cela n’a pas empêché le bénéfice opérationnel du groupe de reculer pour un troisième trimestre consécutif – Avec 5,2 milliards d’euros, c’est tout simplement son plus mauvais résultat depuis le second trimestre 2012.

Même si Samsung s’attend à une reprise des ventes pour la fin de l’année, notamment grâce à la sortie de la nouvelle phablette Galaxy Note, Kim Hyun-joon, le vice-président de Samsung, estime qu’« il est difficile de prévoir une amélioration des bénéfices après ce deuxième trimestre ».

Le Galaxy S5 ne parvient pas à relancer les ventes de Samsung
Le Galaxy S5 ne parvient pas à relancer les ventes de Samsung

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPlus de sécurité et de rapidité avec Chrome 64 bits
Article suivantAndroid face à une enquête pour abus de position dominante ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here