Téléphonie : Virgin Mobile va aussi inclure de la 4G dans ses forfaits

Alors que Free Mobile a sonné l’assaut tarifaire sur la 4G, les opérateurs concurrents réagissent. Aujourd’hui, c’est au tour de Virgin Mobile de s’aligner.

En décidant d’inclure la 4G dans ses tarifs, sans surcoût, Free Mobile a lancé la guerre commerciale de la 4G. Histoire que le raz de marée de la 3G ne se reproduise pas, les opérateurs hésitent désormais moins à réagir vite. C’est ainsi que Virgin Mobile a décidé de s’aligner.

Concrètement, Virgin Mobile a annoncé pour Noël, la H+ dans son offre sans engagement Idol (S) illimité 3Go à 19,99 euros/mois, mais aussi de la 4G à partir du printemps 2014. À l’instar de Free Mobile, c’est ajout se fera, sans surcoût, mais sans augmentation du volume data non plus.

De fait, avec son offre Idol (S) illimité 3Go, Virgin Mobile s’aligne sur les tarifs concurrents, que cela soit les 3Go à partir de 19,99 euros/mois ou les 5Go à partir de 24,99 euros/mois proposés par B&You, les 5Go à partir de 25,99 euros/mois de Red, ou encore les 5Go à partir de 24,99 euros/mois de Sosh.

Il faut signaler que pour pouvoir proposer de la 4G, le MVNO a conclu plusieurs accords avec Bouygues Télécom et SFR pour l’utilisation de leurs infrastructures.

Par ailleurs, Virgin Mobile propose également deux forfaits baptisés VIP, avec des tarifs variant de 19,99 euros/mois à 52,99 euros/mois, avec ou sans engagement 24 mois et/ou avec ou sans mobile, ceux-ci incluent la H+ et la 4G, avec la 4G également disponible seulement à partir du printemps prochain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJack Dorsey : de Twitter au conseil d’administration de Disney
Article suivantNSA : la victoire d’Edward Snowden

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here