Télévision en France : Netflix arrivera la semaine du 15 septembre

La rentrée télévisée de cet automne s’annonce houleuse en France avec l’arrivée de Netflix prévue pour la semaine du 15 septembre.

Selon une information parue dans le Figaro, c’est la semaine du 15 septembre que Netflix débarquera sur le marché français. Comme l’idée du service de VOD étant d’accroitre son nombre d’utilisateurs, qui se monte déjà à 48,35 millions fin mars dernier, il est fort à parier que cette arrivée sera accompagnée d’une stratégie de conquête style rouleau-compresseur.

C’est dans cette logique de ne rien laisser au hasard, comme « l’exception culturelle » chère aux autorités françaises, que Netflix se serait déjà organisé pour produire une série originale réalisée par un réalisateur français et tournée en France, à Marseille toujours selon le Figaro.

Histoire de personnaliser son contenu au marché français, le service VOD mettra également en avant les séries produites par ses partenaires français que sont Gaumont, par exemple Narco et Hemlock Grove, alors que des séries maisons comme House of Cards, diffusées pour le moment par Canal+, pourraient se retrouver à l’avenir exclusivement du Netflix.

Il y a donc fort à parier que l’arrivée de Netflix dans le paysage télévisuel français annonce une rentrée télévisée houleuse pour cet automne.

Il faut encore préciser que le tarif en France devrait être similaire à ceux pratiqués dans le reste de l’Europe, à savoir environ 9 euros, mais aussi que l’offensive Netflix en France devrait s’accompagner d’un déploiement quasi simultané en Belgique et en Suisse. Alors que le service VOD a déjà comptabilisé 4 millions de nouveaux utilisateurs, dont près de la moitié hors des États-Unis, cette arrivée sur le marché français devrait doper cette progression.

Netflix officialise son arrivée en France
Netflix officialise son arrivée en France

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDonnées personnelles : comment on vous les soutire à votre insu
Article suivantTwitter : une relance par la musique ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here