Télévision : le CSA rappelle à l’ordre Free, Orange et SFR !

Dans le cadre de son bilan 2012/2013, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) s’est penché sur le respect de la législation appliquée aux chaînes de télévision protégeant les enfants de moins de 3 ans.

Selon son bilan 2012/2013, la diffusion des messages de prévention à destination des enfants de moins de 3 ans pose souvent problème, relève le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). La responsabilité en incombe aux Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) via des messages de prévention publiés à travers les bouquets de chaînes qui sont proposés via leurs offres.

Dans ce constat, si Bouygues Telecom et Numericable sont en règle, ce n’est pas le cas de Free, Orange et SFR qui sont rappelés à l’ordre pour « manquements » par le CSA :

  • Free doit corriger ses messages de prévention « qui ne sont pas toujours conformes à ce que le Conseil a demandé ».
  • Orange doit augmenter le rythme de diffusion du message d’avertissement, jusqu’ici fixé à 4 heures et jugé insuffisant.
  • SFR doit modifier la présentation de la chaîne Baby TV sur son site internet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 5 : deux millions de précommandes ont été enregistrées en 24 heures !
Article suivantInternet Explorer : alerte à une faille 0 day !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here