Tenues des cosmonautes… une nouvelle inspiration par la Nasa

L’agence spatiale expose au grand jour de mercredi les nouvelles combinaisons qu’habilleront les cosmonautes, qu’ils vont ressembler au personnage de Buzz l’éclair dans Toy story, inspiration au film Tron.

Sur internet l’audition publique étalant jusqu’au 15 avril au profil des internautes pour faire le point final.

D’après Busniss Insider, les navigateurs américains, avaient la désignation entre trois sacoches, soit 147 354 votes initiés « Technology Z-2 », « Biomimétisme » avec 53 075 votes, et la troisième option de « Tendance de société » 33 020 votes.

Dans l’objectif d’arrêter son choix, la Nasa décide de renforcer une série de mise en pratique au mois de novembre prochain, et tester la faisabilité de l’ensemble des éléments nécessaires au fonctionnement.

Le matériel est préparé par le biais des multicouches, menés dans des chambres à vide ou des piscines pour savoir le degré de performance de la combinaison si elle peut être utilisée par les premiers hommes à se rendre sur Mars, après s’avoir rejeté la combinaison Z-2, la Nasa analysera les conclusions et s’en servira pour envisager la combinaison Z-3.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentGalaxy S5 Mini : le site web de Samsung Finlande confirme son existence
Article suivantWindows 8 n'a pas entrainé d'augmentation des ventes de PC, par manque d'innovation ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here