Tests de performance : Samsung de nouveau au cœur du débat

Samsung s’était déjà fait épingler pour les tests de performance de son Galaxy S4. L’affaire semble se répéter avec le Galaxy Note 3.

Le débat des tests de performance est une nouvelle fois au cœur de l’actualité en raison de la dernière phablette Galaxy Note 3 de Samsung. Alors que les traditionnels tests d’évaluation des performances, les célèbres benchmarking, sont sensés comparer les performances des différents terminaux du marché, la firme coréenne serait accusée de modifier le comportement de sa phablette pour les outils d’évaluation.

Pour étayer cette affirmation, ce sont les sites Ars Technica et AnandTech qui dénoncent des différences pouvant atteindre 20% dans le cas du Galaxy Note 3. Pourtant, le site AnandTech relativise cette pratique « déloyale » en commentant que « tricher » est très répandu dans ce domaine alors que les enjeux sont énormes pour les fabricants qui espèrent toujours avoir des appareils au sommet de la hiérarchie.

Si Samsung a bien évidemment nié en bloc toutes les accusations à son encontre, Apple bien évidemment rajouté de l’huile sur le feu. C’est par l’entremise de son vice-président Phil Schiller, relayant juste le tweet accusateur du site Ars Technica en le commentant d’une simple « Imposture », qu’Apple tente de discréditer Samsung.

Samsung dément avoir triché sur ses benchmarks
Samsung dément avoir triché sur ses benchmarks
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité