Tests Euro NCAP : cinq étoiles pour la nouvelle Toyota Avensis

En récoltant des notes exceptionnelles, la nouvelle Toyota Avensis s’est vu décerner une note de cinq étoiles aux tests Euro NCAP.

C’est avec une note de 93% pour la protection des occupants adultes, 85% pour celle des occupants enfants, 78% pour la protection des piétons et de 81% pour les technologies d’aide à la sécurité, que la nouvelle Toyota Avensis s’est vu décerner la note de cinq étoiles aux tests Euro NCAP.

Alors que la nouvelle Toyota Avensis a obtenu la note maximale de cinq étoiles, il est bon de préciser qu’elle a particulièrement brillé au test d’impact contre une barrière latérale vu que la voiture y a obtenu la note maximale, ce qui signifie qu’elle offre une bonne protection de toutes les zones corporelles critiques.

Lors du test de l’impact contre un poteau, tout aussi important, la protection de l’Avensis a pour sa part été qualifiée de bonne.

Il est à préciser que l’Euro NCAP a salué les performances du système de sécurité précollision de l’Avensis, un des systèmes que Toyota propose dans son pack de sécurité Toyota Safety Sense.

« Nous sommes vraiment ravis de cette notation », se réjouit Karl Schlicht, vice-président exécutif de Toyota Motor Europe.

« Elle récompense les efforts entrepris pour améliorer la sécurité routière et pour démocratiser les technologies de pointe qui y contribuent », a-t-il ajouté.

Sur l’internet de l’Euro NCAP, la nouvelle Toyota Avensis figure ainsi parmi les « Voitures familiales les plus sûres » et les « Voitures de flottes les plus sûres ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAprès Windows 10, Microsoft veut aussi épier les habitudes des utilisateurs de Windows 7 et Windows 8
Article suivantToyota : 50 millions de dollars pour imaginer la voiture autonome

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here