ThreatExchange : Facebook lance une plateforme contre les cybermenaces

En lançant ThreatExchange, le but de Facebook est de proposer une plateforme pour mieux lutter contre les cybermenaces.

Dans le but de lutter contre un botnet qui propageait une attaque de spam malveillant, Facebook a collaboré avec plusieurs groupes. C’est de cette collaboration qu’est née ThreatExchange, une nouvelle plateforme qui se veut un lieu d’échange pour mieux lutter contre les cybermenaces.

« Nous avons rapidement compris que le partage avec les autres était la clé pour battre le botnet parce que ses composants étaient hébergés sur nos services respectifs et aucun d’entre nous n’avait une image complète », explique Facebook pour souligner les vertus du travail collaboratif.

ThreatExchange sera exploité via l’infrastructure existante de Facebook alors que les participants ont accès à des API spécifiques pour demander et mettre à disposition de nouvelles données sur des menaces. Bitly, Dropbox, Pinterest, Tumblr, Twitter et Yahoo figurent d’ores et déjà parmi les partenaires de la plateforme.

Actuellement en bêta, ThreatExchange fonctionne à la manière d’un réseau social pour les cybermenaces. Il existe des contrôles de confidentialité pour partager les informations avec des participants ou des groupes. « Notre objectif est que les organisations à travers le monde pourront utiliser ThreatExchange pour partager des informations sur les menaces plus facilement, apprendre des découvertes de chacun et rendre leurs propres systèmes plus sûrs. C’est la beauté de travailler ensemble sur la sécurité. Quand une entreprise devient plus forte, elle le fait pour le reste d’entre nous. »

L’initiative est plaisante. La question va bien évidemment être de savoir si les acteurs de la sécurité informatique vont adhérer à cette plateforme.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité