Tim Cook lance un appel contre la discrimination

Alors que plusieurs États américains étudient une loi autorisant la discrimination, Tim Cook s’insurge contre cette idée et le fait savoir.

Depuis son arrivée à la tête d’Apple en 2011, Tim Cook est très discret sur la scène médiatique. Alors qu’il a ouvertement révélé son homosexualité en octobre 2014, il a décidé de sortir de sa réserve pour réagir au projet de loi de certains États américains qui autorise la discrimination.

C’est notamment le cas de l’Indiana où son gouverneur a promulgué une loi baptisée « religious freedom » qui autorise une entreprise à invoquer ses croyances religieuses dans ses activités. Cela signifie que cette firme pourrait refuser des clients homosexuels au nom de leur foi, même si le texte de loi ne mentionne pas explicitement l’homosexualité. C’est justement cette ambiguïté qui fustige ses détracteurs.

Après une série de tweets dans lesquels il a fait part de son mécontentement contre cette loi, Tim Cook s’est offert une tribune dans le Washington Post, dimanche, pour lancer un appel contre la discrimination alors qu’une vingtaine d’autres États planchent sur une même loi que l’Indiana, des lois qui autorisent une entreprise à ne pas servir un client ou embaucher un employé au nom de certaines croyances religieuses.

Dans sa tribune, le patron d’Apple explique pourquoi ces lois sont « dangereuses », dénonçant le fait qu’« il y a en tout 100 projets de loi destinés à encourager la discrimination dans les différents États ».

Il profite bien évidemment de l’occasion pour rappeler que « Apple est ouverte. Ouverte à tous, peu importe d’où vous venez, à quoi vous ressemblez, en quoi vous croyez ou qui vous aimez. […] Nous ne tolérerons jamais la discrimination ».

Il ajoute : « On ne m’a jamais appris, et je n’y crois pas, que la religion devrait être utilisée comme une excuse pour discriminer. […] L’Amérique doit rester une terre d’opportunités pour tout le monde ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCloud personnel : OVH casse ses tarifs
Article suivantComment est-ce que l’Apple Watch sera vendue ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here