Tim Cook : très flou sur l’Apple Watch

À l’occasion de la présentation des résultats trimestriels d’Apple, Tim Cook s’est montré très flou au sujet de l’Apple Watch.

Apple a présenté ses résultats trimestriels, ce qui était potentiellement une occasion d’en apprendre plus au sujet du lancement de l’Apple Watch. À ce sujet, Tim Cook s’est montré très évasif.

En effet, le patron de la marque à la pomme n’a donné aucun chiffre se contenant simplement d’évoquer « un début enthousiasmant ».

Pour pouvoir disposer de chiffres officiels, il faudra donc patienter, certainement jusqu’à la publication des résultats du troisième trimestre de l’exercice fiscal d’Apple (période avril-juin 2015).

Alors qu’Apple a annoncé la semaine dernière que « Notre équipe s’efforce d’honorer les commandes le plus vite possible sur la base de l’offre disponible et suivant l’ordre dans lequel elles ont été reçues », Tim Cook a précisé que « En l’état actuel, la demande est supérieure à l’offre ».

Il a déclaré « Je suis emballé avec cela », sans véritablement réussir à convaincre tous les analystes.

Le CEO d’Apple a aussi précisé que le premier cercle de marchés commercialisant l’Apple Watch sera élargi d’ici fin juin.

Du côté de l’accueil, Tim Cook évoque « un écho largement positif ». « C’est difficile d’imaginer que cela aurait pu être mieux ».

Il évoque également l’inspiration des développeurs vu que 3 500 apps sont disponibles pour l’Apple Watch, essentiellement des jeux, des médias, des outils BtoB, des services pour la santé, le fitness ou le transport.

Faute de disposer de chiffres de la part d’Apple, Reuters estimait en la semaine dernière qu’Apple pourrait écouler entre 20 et 26 millions d’exemplaires de sa montre connectée cette année, alors que des cabinets d’études parient plutôt sur une tranche comprise entre 10 millions et 26 millions d’unités.

De son côté, Strategy Analytics considère qu’Apple pourrait s’accaparer 55% du marché des smartwatch cette année.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUn énorme réservoir de magma sous le super-volcan de Yellowstone
Article suivantGalaxy S6 : une référence en matière de résistance

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here