Tim Cook veut rassurer après l’annonce du recul des ventes d’iPhone

C’est la semaine dernière qu’Apple a publié ses résultats trimestriels, des chiffres qui se sont avérés moins bons que prévu par les investisseurs à l’instar du chiffre d’affaires en baisse de 13% sur un an à 50,56 milliards de dollars, une première pour les 13 dernières années. À cela, il faut ajouter un bénéfice net en recul de 22% à 10,5 milliards de dollars.

Pour de nombreux analystes, le plus inquiétant est certainement les ventes d’iPhone qui ont reculé pour la première fois depuis le lancement de la première version du smartphone en 2007. Comme il s’agit du produit phare d’Apple, cela… suscite une certaine anxiété des investisseurs. C’est par exemple le cas du milliardaire Carl Icahn qui a annoncé avoir vendu la totalité de ses 45,8 millions d’actions de la marque à la pomme.

Lundi sur la chaîne américaine CNBC, c’est la première fois que Tim Cook s’est exprimé publiquement depuis la publication des résultats de l’entreprise de Cupertino. Son message s’est voulu rassurant en étant clairement destiné à apaiser les craintes des investisseurs. Dans l’émission de Jim Cramer, il a redoublé d’arguments pour afficher tout son optimisme, pour longuement convaincre les investisseurs qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter.

Tim Cook se veut rassurant à tous points de vue

« Le trimestre a été incroyable dans l’absolu, plus de 50 milliards de dollars de chiffre d’affaires, 10 milliards de dollars de profit. Pour mettre cela en perspective, 10 milliards de dollars c’est plus que ce qu’enregistre n’importe quelle autre entreprise […] L’an dernier nous avons engrangé 53 milliards de dollars de bénéfice net. Et je crois que l’entreprise numéro 2 a engrangé 24 milliards de dollars. On s’en sort plutôt bien », a par exemple déclaré Tim Cook pour démontrer qu’Apple se porte très bien malgré sa dégringolade en Bourse depuis le 27 avril.

Au sujet des ventes d’iPhone, il déclare que « le plus important c’est qu’ils aiment nos produits » et soulignant que « la satisfaction n’a jamais été aussi élevée et le taux de fidélité n’a jamais été aussi haut ». Il explique que le recul des ventes s’explique simplement parce que les consommateurs remplacent moins rapidement leur smartphone pour acquérir le modèle d’iPhone le plus récent.

En mettant en avant une meilleure pénétration des smartphones de manière générale dans le monde, il considère que la tendance allait changer avec le lancement des nouveaux modèles d’iPhone. « L’iPhone n’est pas mort », selon Tim Cook. « Nous allons vous proposer des choses dont vous ne pourrez plus vous passer », a aussi lancé le patron d’Apple.

Le problème de la Chine…

Après les États-Unis, la Chine représente le second marché pour Apple. Selon les chiffres présentés, le chiffre d’affaires y a plongé de 26% au cours du dernier trimestre, un motif qui aurait justement poussé Carl Icahn à vendre ses actions.

Tim Cook explique qu’il n’y a pas de problème majeur, mais une multitude de difficultés, comme le ralentissement de l’économie chinoise, la hausse du dollar ou encore la percée de fabricants locaux tels qu’OPPO et Vivo. « Je ne pourrais pas être plus optimiste au sujet de la Chine », a lancé le PDG d’Apple en soulignant que la croissance de la marque a été de 70% dans le pays.

L’Apple Watch en tant que nouveau levier de croissance ?

Même si son chiffre d’affaires ne pèse pas encore très lourd dans les comptes d’Apple, l’Apple Watch est en pleine croissance. Tim Cook a promis que des améliorations étaient dans le pipeline. Il s’est même enthousiasmé en déclarant : « Je pense que dans quelques années nous regarderons en arrière et les gens diront : comment ai-je pu me dire que je ne porterai jamais cette montre ? Parce qu’elle vous apportera énormément ». Il précise tout de même à son sujet que « nous sommes toujours en mode apprentissage ».

Est-ce que l’optimisme de Tim Cook va déteindre sur les investisseurs ? Il faudra suivre le cours de l’action Apple pour le savoir. Par contre, il est certain que les propos du PDG de la firme de Cupertino vont susciter une grosse attende de leur part au sujet du prochain iPhone, mais aussi des nouveautés concernant l’Apple Watch.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec la mission Red Dragon, SpaceX s’intéresse aussi à l’exploration de Mars
Article suivantQu’est-ce qui a sculpté la surface de Mars ? De l’eau bouillante !
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here