Le titre de World Green Car of the Year 2016 a été décerné à la Mirai de Toyota

Que cela soit avec la Prius ou la Mirai, Toyota fait de gros efforts pour proposer des voitures de plus en plus respectueuses de l’environnement. Les efforts du constructeur japonais ont été récompensés à l’occasion du Salon automobile de New York.

La Mirai et la Prius se sont en effet retrouvées sélectionnées parmi les huit nouveautés en compétition pour le titre de World Green Car of the Year 2016 (Voiture Verte Mondiale de l’Année 2016). Un jury, de 73 journalistes en provenance de 23 pays, a ensuite désigné les deux véhicules de Toyota pour figurer parmi les trois finalistes. Au final, c’est la Mirai qui a reçu la consécration suprême.

« En tant que leader reconnu de la technologie hybride, c’est pour nous un réel honneur de recevoir une distinction d’une telle importance. C’est une véritable reconnaissance des efforts menés de longue date par Toyota en faveur de la pile à combustible, une solution de mobilité convaincante, sûre et pertinente qui montre la voie vers l’écovoiture ultime », a réagi Karl Schlicht, le Vice-Président Ventes & Marketing de Toyota Motor Europe.

Avec la Mirai, Toyota met en avant l’hydrogène, un carburant qui ne produit que de la vapeur d’eau comme émission. Commercialisée au Japon et aux États-Unis, elle est désormais aussi proposée en Europe. Le constructeur la propose à la vente ou à la location longue durée au Royaume-Uni, en Allemagne et au Danemark depuis septembre 2015, et prochainement en Belgique, aux Pays-Bas, en Norvège et en Suède. Par la suite, elle sera bien évidemment proposée dans d’autres pas.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes Français sont les plus gros acheteurs de voitures électriques en 2016
Article suivantFaut-il installer les dernières versions d’iOS, OSX, tvOS et watchOS ? Le point sur les nouveautés

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here