Tizen : changement de stratégie chez Samsung

Samsung aurait changé sa stratégie au niveau de Tizen, c’est ce que rapporte le site Tizen Experts, de sources proches de l’entreprise.

Alors que la sortie du Samsung Z a déjà été plusieurs fois reportée, quand est-ce que le premier smartphone sous Tizen sera enfin commercialisé ? Peut-être jamais à croire ce qu’affirme le site Tizen Experts.

Citant des sources proches de l’entreprise, le site affirme que Samsung aurait changé sa stratégie concernant Tizen au point de carrément annuler la sortie du Samsung Z alors que la version officielle serait que sa sortie est simplement retardée en raison du manque d’applications, une plateforme qui peine visiblement à séduire les développeurs.

De fait, toujours, selon Tizen Experts, Samsung aurait purement et simplement décidé de faire passer à la trappe son premier smartphone sous Tizen afin de mieux recentrer son offre en la matière sur les marchés émergents. La nouvelle stratégie du géant coréen serait donc de proposer des terminaux d’entrée de gamme, donc à petits prix. Cette stratégie pourrait être la réponse de Samsung à l’émergence des constructeurs chinois qui proposent des terminaux très accessibles au niveau des tarifs.

Alors que Tizen souffre déjà d’un manque de popularité auprès des développeurs, ce n’est pas cette stratégie qui risque de les motiver à revoir leur position en la matière.

En tout cas, à l’heure actuelle, Tizen semble rester cantonné aux montres Gear de Samsung.

Samsung : vers une réorientation de Tizen dans les pays émergents ?
Samsung : vers une réorientation de Tizen dans les pays émergents ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentChromebook : deux nouveaux modèles 13 pouces chez Acer
Article suivantIBM veut sécuriser les identités en rachetant Lighthouse

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here